Centre Dramatique National de Quartier
 
La saison
Image
Crash Coeur

vendredi 7 et samedi 8 septembre à 20h

 

ImageCroisés lors de rencontres improvisées à l’Atelier du Plateau, la chanteuse tout terrain Angela Flao, le batteur de climats Antonin Leymarie, l’architecte des textures Joce Mienniel et le métallique Maxime Delpierre s’emparent d’un texte de Nicolas Flesch.

Soit d’un côté, un trousseur de contes urbains où les solitudes s’égarent dans les nuits capitales et de l’autre quatre fortes têtes d’un jazz furetant vers le trip hop, la folk lancinante, le rock minimaliste et la transe des villes. Ce combo risque fort de nous emporter dans une traversée cinématographique, un cantilène rock où les sons fraisent des mélodies obsédantes et les mots claquent comme des talons.

« Cla ! cla ! cla ! ― Paris ― une femme claque ses bottes ! bottes ! bottes ! Son amour perdu lui a retourné ses nerfs sur sa peau. Elle est une prière qui convoque les fantômes, une bataille qui voudrait déplier le temps, la ville, l’absence. Elle caresse les ponts, chérie les gravats, défie les algorithmes : son errance est une transe. Métamorphosée en pythie, elle déchiffre les néons, les visages, la nuit... la nuit que quadrillent les drones. Cla ! Cla ! Cla !»
Nicolas Flesch

Image

avec : Angela Flao, chant, Antonin Leymarie, batterie, Maxime Delpierre, guitare, Joce Mienniel, flûte

En partenariat avec le Festival Jazz à la Villette

Daniel Erdmann's Velvet Jungle

dimanche 9 septembre à 19h - COMPLET

 

ImageAmbiance électrique et exubérante pour cette jungle de velours imaginée par le saxophoniste Daniel Erdmann. Accompagné des talentueux Théo Ceccaldi, Jim Hart, et du magicien des rythmes Cyril Atef, ce quartet nous emporte dans un ballet de transe, une déferlante mélodique.

Depuis sa première apparition à l’Atelier du Plateau, le trio Velvet Revolution a parcouru de nombreux chemins. Pour troubler sa route balisée, Daniel Erdmann a convié le batteur atypique Cyril Atef à les rejoindre et composer un nouveau répertoire. Velvet Jungle nous transporte dans les brumeuses capitales d’Europe de l’Est, et initie sa propre « révolution de velours ». Il y a du poétique et du littéraire, du pictural et de l’abstrait, de la créativité et du débordement.

Image

avec : Daniel Erdmann, saxophone ténor, Théo Ceccaldi, violon Jim Hart, vibraphone, Cyril Atef, batterie

En partenariat avec Jazz à la Villette

Ersilia

vendredi 21 et samedi 22 septembre à 20h version performée

 

ImageLe musicien, danseur et performeur, Alvise Sinivia, démantèle des pianos à bout de souffle pour n’en garder que la table d’harmonie. Reliés les uns aux autres par des fils de nylon, trois cadres de piano deviennent ainsi des corps résonnants entre lesquels le performeur évolue. Frottés, pincés, touchés, les fils transmettent leurs vibrations aux cordes, puis aux cadres, puis c’est toute la table d’harmonie qui entre en résonance.

Pour ces deux soirées à l’Atelier du Plateau, Alvise Sinivia nous donne à voir et à entendre le corps, engagé et mouvant, qui, dans l’intégralité de ses mouvements, devient le déclencheur du son.
Un spectacle à la fois sonore, scénographique et chorégraphique.

Image

Un spectacle de la Compagnie Alvise Sinivia - Collaboration à la chorégraphie : David Drouard

avec : Alvise Sinivia, performance

Alvise Sinivia est accueilli en résidence à l’Atelier du Plateau.

The Henze Workshop

mardi 25 septembre à 20h

 

ImageThe Workshop réunit quatre jeunes musiciens avides de découverte, autour des compositions du saxophoniste Stéphane Payen. Pour cette soirée à l’Atelier du Plateau, le quartet invite la contrebassiste Charlotte Testu, autour de l’oeuvre les Sérénades de Hans Werner Henze.

The Henze Workshop se construit comme un concert en miroir. D’un côté, The Workshop interprète les neuf courts mouvements des Sérénades, arrangés par Stéphane Payen ; de l’autre, Charlotte Testu interprète la version originale de l’oeuvre du compositeur allemand pour contrebasse solo.
Sans oublier, entre les deux, les imprévisibles croisements que réservent l’improvisation.

Image

avec : Stéphane Payen, saxophone alto, Olivier Laisney, trompette, Guillaume Ruelland, basse, Vincent Sauve, batterie, Charlotte Testu, contrebasse

Mélusine

vendredi 28 septembre à 20h

 

ImagePour ce quintet, l’accordéoniste, compositeur et improvisateur Christophe Girard réunit des musiciens parmi les plus talentueux de la jeune scène jazz française. Bercés par l’héritage d’une culture classique et l’audace de l’improvisation, ces musiciens nous livrent une palette sonore riche, allant du frémissement imperceptible à l’orage le plus électrique pour un son massif et tellurique.

Lauréat du dispositif Jazz Migration #4, Mélusine mêle sans complexe les musiques aventurières, aux sonorités libres et toujours en éveil.

Image

avec : Christophe Girard, accordéon, composition, Anthony Caillet, euphonium, William Rollin, guitare électrique, Simon Tailleu, contrebasse, Stan Delannoy, batterie, percussions

L'Atelier du Plateau fait son cirque

du jeudi 11 au dimanche 28 octobre 2018
jeu, ven et sam à 20h et dim à 17h

 

ImageSemaine 1 - du jeudi 11 au dimanche 14
Semaine 2 - du jeudi 18 au dimanche 21
Semaine 3 - du jeudi 25 au dimanche 28

Un rendez-vous de formes brèves, de créations aériennes, de rencontres inédites entre circassiens et musiciens, comédiens et danseurs, clowns et acrobates.

Pour sa dix-septième édition, « L’Atelier du Plateau fait son cirque » convie fêlés de la piste, libres-souffleurs de vent, dingos de tous bords, à frotter âmes et hanches pour trois semaines de rencontres improvisées sous haute tension. Chaque soir, des artistes de cirque et un trio de musiciens se lancent ainsi à l’assaut d’un spectacle éphémère et non recyclable au canevas imaginé dans l’après-midi. Sans filet, sans répétition, les voilà qui foncent dans les murs avec pour seul mot d’ordre la liberté absolue, l’écoute de l’autre, la sincérité des gestes et une pointe d’humour iconoclaste. Chaque semaine, un artiste de cirque - Maël Tebibi, Jean-Charles Gaume, Justine Berthillot - collabore à l’élaboration de ces éphémères fusions en vue d’y mettre d’intrigantes focales pour abâtardir les us et cloisons.

Une édition placée sous le signe du corps acrobate, du théâtre physique, de cet art de bouger sans autres agrès que soi pour dire le monde et l’enchanter. Plutôt que les corps d’élites, nous célébrerons les corps de résistances, les muscles des sentiments pour composer un cirque de la matière humaine, du lait de la tendresse, de la confiance en l’autre où les déséquilibres s’érigent en art de vivre. Portés acrobatiques, danse animale des rues, salto costal malicieux, acrobaties de béton et d’air seront ainsi à l’honneur. Côté musique, on brassera les genres pour s’aventurer dans des bois de percussions, de blues bizarre, de folk utopique, un nomadisme sonore aux accents auvergnats, bellevillois, suédois, congolais et maliens.

Avec la complicité du réalisateur et vidéaste Auguste Diaz, nous avons rêvé transformer l’Atelier du Plateau en une immense surface de projection permanente et aléatoire. Des projections vidéo pour voir les corps de cirque autrement et donner à l’espace des airs de villes en friche, de forêts de zinc.

Image

Direction artistique : Matthieu Malgrange, avec la complicité de Maël Tebibi, Jean-Charles Gaume et Justine Berthillot - Vidéo : Auguste Diaz - Lumière : Thomas Costerg - Peinture : Myrtille Pichon - Régie : Hugo Morais et Samuel Deschamps

Semaine 1

du jeudi 11 au dimanche 14 octobre jeu, ven, sam à 20h - dim à 17h

 

ImageJeudi 11 octobre à 20h
avec les circassiens : Maël Tebibi, acrobate, Eleonora Gimenez, multifilmou, Cécile Mont-Reynaud, rideau, Tite, clown, Hugo Georgelin, acrobate, Gina Villa Bruch, contorsion, Julian Saether, jongle
et les musiciens : Angela Flao, chant, Jaime Chao, guitare, Léo Jassef, claviers

Vendredi 12 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Maël Tebibi, acrobate, Eleonora Gimenez, multifilmou, Nathan Israël, jongle, Pauline Dau, acro hula hoop, Tite, clown, Hugo Georgelin, acrobate, Julie Tavert, acrobate
et les musiciens : Elodie Pasquier, clarinette, Franck Vaillant, batterie, Vincent Courtois, violoncelle

Samedi 13 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Maël Tebibi, acrobate, Elsa Caillat, corde, Pauline Dau, acro hula hoop, Julie Tavert, acrobate, Philippe Ribeiro, mât chinois, Nacim Battou, danse physique, Julian Saether, jongle, Sylvain Julien, jongle
et les musiciens : Gilles Coronado, guitare , Matthieu Donarier, saxophone , Christophe Lavergne, batterie

Dimanche 14 octobre à 17h - COMPLET
avec les circassiens : Maël Tebibi, acrobate, Elsa Caillat, corde, Cécile Mont-Reynaud, rideau, Nathan Israël, jongle, Nacim Battou, danse physique, Sylvain Julien, jongle, Philippe Ribeiro, mât chinois
et les musiciens : Pierre Lambla, saxophone, Armel Malonga, basse

Image

Direction artistique : Matthieu Malgrange, avec la complicité de Maël Tebibi, Jean-Charles Gaume et Justine Berthillot - Vidéo : Auguste Diaz - Lumières : Thomas Costerg - Peinture : Myrtille Pichon - Régie : Hugo Morais et Samuel Deschamps

©Toma Jankowski

Semaine 2 - du jeudi 18 au dimanche 21
Semaine 3 - du jeudi 25 au dimanche 28

Semaine 2

du jeudi 18 au dimanche 21 octobre jeu, ven, sam à 20h - dim à 17h

 

ImageJeudi 18 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Jean-Charles Gaume, fil et surprises, Anahi de las Cuevas, cerceau aérien, Orianne Bernard, clown fakir, Julia Brisset, fil, Sébastien Bruas, trapèze, Marlène Rostaing, danse, Bastien Crinon, clown, Inès Valarcher, équilibre
et le groupe Ostrakinda : Olivier Lété, basse, Aymeric Avice, trompette, Toma Gouband, percussion

Vendredi 19 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Jean-Charles Gaume, fil et surprises, Anahi de las Cuevas, cerceau aérien, Orianne Bernard, clown fakir, Julia Brisset, fil, Sébastien Bruas, trapèze, Marlène Rostaing, danse, Bastien Crinon, clown, Inès Valarcher, équilibre
et le groupe La soustraction des fleurs : Jean-François Vrod, violon, Frédéric Aurier, violon, Sylvain Lemêtre, zarb

Samedi 20 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Jean-Charles Gaume, fil et surprises, Justine Bernachon, trapèze, Ludor Citrik, clown , Basile Forest et Marianna Boldini, portés acrobatiques, Sandrine Juglair, mât chinois, Matias Pilet, acrobate, François Marietta, fil
et les musiciens : Robin Fincker, saxophone, Sylvaine Hélary, flûtes

Dimanche 21 octobre à 17h
avec les circassiens : Jean-Charles Gaume, fil et surprises, Justine Bernachon, trapèze, Basile Forest et Marianna Boldini, portés acrobatiques, Sandrine Juglair, mât chinois, Matias Pilet, acrobate, Guillaume Mitonneau, clown, François Marietta, fil
et les musiciens : Joce Mienniel, flûtes, Pierre Durand, guitare, Amadou Daou, calebasse

Image

Direction artistique : Matthieu Malgrange, avec la complicité de Maël Tebibi, Jean-Charles Gaume et Justine Berthillot - Vidéo : Auguste Diaz - Lumières : Thomas Costerg - Peinture : Myrtille Pichon - Régie : Hugo Morais et Samuel Deschamps

©Toma Jankowski

Semaine 1 - du jeudi 11 au dimanche 14
Semaine 3 - du jeudi 25 au dimanche 28

Semaine 3

du jeudi 25 au dimanche 28 octobre jeu, ven, sam à 20h - dim à 17h

 

ImageJeudi 25 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Justine Berthillot, acrobate, Noémie Armbruster, chaussure aérienne, Leïla Martial, clown à voix, Léo Manipoud, acrobate, Julieta Salz, cerceau aérien, Jimmy Vairon, danse, Stéphane Dutournier et Laure Sérié, portés acrobatiques, Nicolas Fayol, danse
et les musiciens : Sylvain Kassap, clarinette, Anil Eralsan, violoncelle, Eric Groleau, batterie

Vendredi 26 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Justine Berthillot, acrobate, Noémie Armbruster, chaussure aérienne, Léo Manipoud, acrobate, Julieta Salz, cerceau aérien, Jimmy Vairon, danse, Stéphane Dutournier et Laure Sérié, portés acrobatiques, Nicolas Fayol, danse
et les musiciens : Héloïse Divilly, batterie, Isabel Sörling, voix, Guillaume Magne, guitare

Samedi 27 octobre à 20h - COMPLET
avec les circassiens : Justine Berthillot, acrobate, Matthieu Gary, acrobate, Sidney Pin, acrobate, Serge Lazar et Colline Caen, cadre aérien, Mosi Espinoza, acrobate, Iesu Escalante, acrobate, Noëmie Bouissou, mât chinois
et les musiciens : Morgane Carnet, saxophone, Basile Naudet, saxophone, Jean-Brice Godet, clarinette

Dimanche 28 octobre à 17h - COMPLET
avec les circassiens : Justine Berthillot, acrobate, Matthieu Gary, acrobate, Sidney Pin, acrobate, Mosi Espinoza, acrobate, Iesu Escalante, acrobate, Jonas Julliand, acrobate, Serge Lazar et Colline Caen, cadre aérien, Noëmie Bouissou, mât chinois
et les musiciens : Wladimir Anselme, voix, Boris Boublil, claviers, Marion Grandjean, batterie

Image

Direction artistique : Matthieu Malgrange, avec la complicité de Maël Tebibi, Jean-Charles Gaume et Justine Berthillot - Vidéo : Auguste Diaz - Lumières : Thomas Costerg - Peinture : Myrtille Pichon - Régie : Hugo Morais et Samuel Deschamps

©Toma Jankowski

Semaine 1 - du jeudi 11 au dimanche 14
Semaine 2 - du jeudi 18 au dimanche 21

H - release party

mercredi 7 novembre à 20h

 

ImagePour cette création, réunissant musique et photographie, Gregory Dargent, oudiste, invite deux des musiciens les plus étonnants des scènes free jazz et des musiques traditionnelles : Anil Eraslan au violoncelle, et Wassim Halal aux percussions.

Les photographies de Gregory Dargent, réalisées en 2017 à Reggane en Algérie, lieu des essais nucléaires français dans les années 60, s’entremêlent avec la musique du trio, aux influences virevoltant entre les musiques improvisées, les transes et les déflagrations électroniques. Ensemble, ils interrogent l’irradiation de l’art, la perte d’identité des victimes et la liberté des espaces désertiques.

Cette soirée à l’Atelier du Plateau sera l’occasion de célébrer la sortie du disque du trio, ainsi que du livre photographique de Gregory Dargent.

Image

avec : Grégory Dargent, oud, guitare électrique, effets, photographie, Anil Eraslan, violoncelle, effets, Wassim Halal, percussions

Concert de sortie du disque “H”, sur le label Bisonbison / L’autre distribution - Sortie du livre photographique “H” (Saturne Editions)

Coproducteurs - L'Assoce Pikante / Bisonbison / Metisse Music - Œuvre phonographique soutenu par l’ADAMI

©Grégory Dargent

Eyeballing

samedi 10 novembre à 20h

 

ImageLa contrebassiste Sarah Murcia n’en est pas à ses premières expérimentations à l’Atelier du Plateau. Que ce soit autour de ses propres compositions, d’une carte blanche ou comme interprètes invitées, elle nous offre, à chacune de ses apparitions, une musique libre, furetant vers la pop, la chanson, les musiques du monde et le rock.

Avec Eyeballing, cette musicienne aux multiples talents récidive avec élégance, virtuosité, énergie déjantée et poésie. Sarah Murcia rassemble autour de sa contrebasse deux complices de longue date, Benoît Delbecq et Olivier Py, et un musicien qui lui tardait d’inviter, le tubiste François Thuillier. Ensemble, ils mêlent chanson et pop singulière, écriture et improvisation, électronique et acoustique.

Image

avec : Sarah Murcia, contrebasse, voix, clavier, Benoît Delbecq, piano, électronique, Olivier Py, saxophone, François Thuillier, tuba

Sarah Murcia est accueillie en résidence à l’Atelier du Plateau.

O let me weep

jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 novembre à 20h

 

ImageO let me weep est une invitation à partager une expérience intime, sonore, visuelle et sensorielle autour d’une toute petite piste de cirque.

De la nécessité de vivre ensemble, entre abandon et dépendance, un homme et une femme jouent. Ils jouent à prendre soin l’un de l’autre, à se faire peur, à lâcher prise. Ils se risquent dans des relations de confiance extrême, jusqu’à épuisement. Sous nos yeux, un ballet en suspension s’anime, emmené par le violoncelle et le chant, en maître du jeu, de la tension et du drame.

Le cirque de Colline Caen et Serge Lazar défriche à mains nues de nouveaux chemins physiques, détricote les corps, fait crisser les peaux. O let me weep raconte ce qui nous rend fragile et fort, raconte les relations, l’effort sauvage, la tension, l’ivresse, la délicatesse. Un cirque intimiste, une histoire d’amour, de confiance, de dépendance.

Image

Un spectacle de la Compagnie Les Mains Sales - Direction artistique : Colline Caen, Serge Lazar - Aide à la mise en scène : Yann Ecauvre, Airelle Caen - Création lumière : Jacques Bouault - Costume : Solene Capmas - Conseil artistique et production : Charles Vairet / ATLAST

avec : Colline Caen, voltigeuse, Serge Lazar, porteur, Sarah Lazerges, en alternance avec Pauline Claes, chant, Hannah Al-Kharusy, violoncelle

La Compagnie Les Mains Sales est accueillie en résidence à l’Atelier du Plateau.

©Jeff Humbert

Un étrange voyage

mercredi 21 novembre à 20h

 

ImageDans la quasi pénombre d’une proposition immersive, cette traversée musicale mêle Un étrange voyage, poème de l’auteur turc Nâzim Hikmet, aux tonalités épiques de la guitare du musicien hongrois Csaba Palotaï.

Porté par la voix du comédien Julien Allouf, ce long poème d’amour en prose mène l’auteur dans une errance à travers l’Europe chaotique de l’après-guerre, dans l’ombre fantomatique de la femme aimée. Sur les ruines de l’histoire, de l’Europe, des révolutions, le poème s’inscrit en nous pour entendre l’errance d’un exilé aux prises avec son siècle. La musique accompagne, guide, porte, se fait elle-même recherche, creusement, en quête d’une peut-être vérité, d’un avenir rêvé.

Image

D’après “Un Etrange voyage” de Nâzim Hikmet - Dramaturgie : Marion Stoufflet

avec : Julien Allouf, voix, Csaba Palotaï, guitare électrique

Pifarély / Sclavis / Courtois

jeudi 22 novembre à 20h

 

ImageComme une évidence, l’Atelier du Plateau accueille joyeusement les musiciens Louis Sclavis, Dominique Pifarély et Vincent Courtois.
Amis, fidèles complices, camarades, ils n’ont de cesse de nous surprendre.
Comme un dialogue au fil des ans, ils viennent se rencontrer, chargés de leurs exigences, leurs savoir-faire, leurs histoires partagées sur le plateau de notre atelier.

Image

avec : Dominique Pifarély, violon, Louis Sclavis, clarinette, Vincent Courtois, violoncelle

©Jean-Baptiste Millot

Tournesol

samedi 24 novembre à 20h

 

ImageTelles ces fleurs qui attirées vers le soleil développent en leur coeur une inestimable et bienfaisante richesse, Tournesol se tourne vers son point chaud.

Ces trois maestros de l’improvisation libre tissent une trajectoire hypnotique, originale et sensible, où l’espace des choix possibles permet de larguer les attaches des esthétiques. En perpétuelle renaissance, la musique de Tournesol chemine avec plaisir et simplicité, dans ce nouvel espace musical, fruit du passé et du présent, vers des chemins d’air et de terre.

Image

avec : Benjamin Duboc, contrebasse, Julien Desprez, guitare, Julien Loutelier, percussions

Sonore boréale

mardi 27 novembre à 20h

 

ImageQue la musique soit écrite, orale, organisée ou improvisée, archaïque, outrancière, de chambre ou d’ailleurs, elle n’en reste pas moins une affaire de son et de partage. De là naît la musique de Sylvain Lemêtre qu’il restitue à grands coups de “boum” et de “tak”. Dans ce spectacle intime, portrait sincère et reflet d’un percussionniste affranchi de toute territorialité musicale, Sylvain Lemêtre a devant lui une table débordant de percussions inédites qu’il a lui même conçues.

Un spectacle musical parlé et percuté, où il sera question de tortures sonores du Roi Kouloud, d’intestin flûte, des cheveux archets ou encore de claquettes électriques... Un solo haut en couleur sonore, agissant comme un remède miracle contre toutes les formes de morosité.

Image

Compositions et improvisations : Sylvain Lemêtre - Mots & autres histoires farfelues empruntées au livre « La Funghimiracolette » de Olivier Mellano - « Tafel Music » de Gérard Person

avec : Sylvain Lemêtre, percussions

Sylvain Lemêtre est accueilli en résidence à l’Atelier du Plateau.

©Remi Angeli

Ikui Doki

mercredi 28 novembre à 20h

 

ImageConvoquant les monstres sacrés de la musique française du début du vingtième siècle (Debussy, Ravel, Fauré ou Satie), Ikui Doki fait voler en éclat les cadres habituels de ce répertoire. Improbable, pensez-vous ? Pas avec Ikui Doki !

Dans une interprétation audacieuse, le trio développe sur scène l’inédite palette sonore de leur instrumentarium spécifique : basson, clarinette, saxophone et harpe amplifiée. Leur musique s’aventure vers des paysages extatiques, teintés de sonorités free jazz et de trames harmoniques raffinées.

Ikui Doki dévoile son univers où l’impressionnisme et le jazz s’associent dans une composition mouvante et émouvante, entre tradition et création

Image

avec : Sophie Bernado, basson, Hugues Mayot, saxophone, clarinette, Rafaëlle Rinaudo, harpe amplifiée

Sophie Bernado est accueillie en résidence à l’Atelier du Plateau.

Chansons climatiques et sentimentales

samedi 1er décembre à 20h

 

ImageJacques Rebotier s’apparente à la folle famille des dislocateurs de mots, de sons et de cerveaux. Compositeur, poète, metteur en scène et performeur, il se joue des frontières entre les disciplines et multiplie les points de vue dans une oeuvre résolument contemporaine où il croque, à pleines dents, une civilisation qui ne va pas fort.

Pour Chansons climatiques et sentimentales, il réunit un quatuor à cordes de musiciennes-parlantes, pour un “tour de paroles”, à l’image des tours de chants. Slalomant des musiques traditionnelles à la variété, des compositions originales aux reprises de répertoire, de Joe Dassin à Chet Baker, le compositeur-poète nous entraîne dans un voyage poétique de paysages familiers en terrains sauvages.

Image

Un spectacle de la Compagnie voQue - Régie générale : Frédéric Rui, Production : Marion Gastaldo

avec : Jacques Rebotier, texte, musique, voix, Anne Le Pape, Apolline Kirklar, violons, Séverine Morfin, alto, Anne Gouraud, contrebasse

©Henning Wagenbreth

Pelouse

mercredi 5 décembre à 20h

 

ImageLes textes de Xavier Machault naviguent entre récits noirs, poésie lumineuse et accès surréalistes. Accompagné des musiciens Valentin Ceccaldi et Quentin Biardeau, ils dessinent ensemble un pont entre le rock indépendant et la chanson contemporaine.

Écho à notre monde fissuré et absurde, Pelouse n’a pas peur de nous mener vers les abîmes. Dans le fond comme dans la forme, Pelouse frôle joyeusement les limites du raisonnable, maniant l’art du décalage avec finesse.

Image

avec : Xavier Machault, chant, Valentin Ceccaldi, violoncelle, Quentin Biardeau, claviers, saxophone

©Pierre Acobas

Rien à voir

vendredi 7 et samedi 8 décembre à 20h

 

ImageLes Vibrants Défricheurs s’aventurent joyeusement dans des créations collectives mêlant les disciplines et les rencontres. S’amusant et s’affranchissant des frontières et des conventions esthétiques, ils aiment les expériences alchimiques entre la manipulation de la matière visuelle et sonore.

A l’occasion de ces deux soirées à l’Atelier du Plateau, trois plasticiens et trois musiciens (rejoints pour une soirée par Edward Perraud à la batterie) créent un ciné-concert en temps réel. Ces six comparses se rencontrent dans l’improvisation, guidés, ça et là, par la plume du compositeur Antoine Berland. Du fait-main, du fait maison, du fait en direct, dont l’esprit s’incarne dans un art résolument vivant et libre.

Image

avec : Lison De Ridder, Paatrice Marchand, Nikodio, dessins, manipulations, vidéo, traitement de l'image en direct, Raphaël Quenehen, saxophones, Thibault Cellier, contrebasse, Antoine Berland, petit piano, sampleur, Edward Perraud, batterie, percussions

Le collectif des Vibrants Défricheurs est accueilli en résidence à l’Atelier du Plateau.

Un dieu un animal

jeudi 13 (COMPLET), vendredi 14, samedi 15 décembre à 20h

 

ImageUn dieu un animal, roman de Jérôme Ferrari, tresse une double narration. Celle d’un jeune homme de retour en Corse, après qu’ait tourné court une mission militaire en Irak. Et celle de Magali, jeune chasseuse de têtes pour un grand groupe, pour qui la violence des rapports humains est aussi le lot quotidien.

Ensemble, ces deux fils dessinent le portrait d’une jeunesse française d’aujourd’hui, confrontée à une nouvelle forme d’exil, sacrifiée sur l’autel des divinités modernes : la guerre et l’entreprise.

Le metteur en scène Julien Fišera s’intéresse de près aux écritures d’aujourd’hui tout en développant un théâtre hybride, ouvert aux autres disciplines. Avec Un dieu un animal, il dépeint en filigrane les enjeux de l’engagement et des propagandes médiatiques, incitant de plus en plus de jeunes à rejoindre les bancs de l’armée. Un théâtre pour s’ouvrir au monde, initier un dialogue, se faire l’écho des grands questionnements contemporains.

Image

Un spectacle de la Compagnie Espace commun - D’après le roman “Un dieu un animal” de Jérôme Ferrari - Adaptation et mise en scène : Julien Fišera - Collaboration artistique : Nicolas Barry - Espace : François Gauthier-Lafaye - Lumières : Kelig Le Bars - Vidéo : Jérémie Scheidler - Musique : Olivier Demeaux - Costumes : Benjamin Moreau - Ecriture des mouvements : Thierry Thieû Niang - Régie : Samantha Hildebrand - Administration : Laura Cohen

avec : Ambre Pietri, Martin Nikonoff, comédiens

Production compagnie Espace commun. Coproduction Les Tréteaux de France – Centre dramatique national. Soutien en production : Das Plateau aux Ulis – Espace culturel Boris Vian. Le spectacle bénéficie du soutien de la Ville de Paris au titre de l’aide à la résidence, de l’aide à la création de la région Ile-de-France et de la participation artistique du Jeune théâtre national. Résidence de création : Théâtre Paris-Villette. Avec le soutien des Plateaux Sauvages, de la Maison des Métallos, du Carreau du temple pour la résidence de création. La compagnie bénéficie aussi du soutien de la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide à la résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire.

Un dieu un animal de Jérôme Ferrari est publié aux Editions Actes Sud, Arles, 2009.

La compagnie Espace Commun est accueillie en résidence à l’Atelier du Plateau.

Hasna El Becharia / Naïny Diabaté

mardi 18 décembre à 20h

 

ImageDeux musiciennes hors pair se rencontrent pour livrer leur vision féminine et féministe de l’Afrique d’aujourd’hui.
Entre le VIIème et le XVème siècle, les routes des caravanes sahéliennes furent aussi celles des razzias d’esclaves, ramenés de force du sud-Sahara pour aller servir les nouveaux maîtres du Maghreb. Parmi eux, certains étaient musiciens et guérisseurs, se servant des cérémonies de transe pour exorciser les pathologies psychiques. Ces confréries existent toujours, notamment en Algérie où elles sont appelées Diwan.

Pour réunir ce que l’histoire a séparé, deux femmes d’exception accordent leurs voix et instruments : Naïny Diabaté, présidente de la société des griots d’Afrique de l’Ouest et Hasna El Becharia, qui a ravi le guembri aux hommes tel Prométhée le feu. Toutes deux retrouvent les profondeurs d’une autre histoire africaine, celle des veillées et des nuits où les vivants, les morts, les animaux, les humains, les choses formaient un grand tout.

Image

avec : Hasna El Becharia, guembri, banjo, guitare, chant, Naïny Diabaté, bolon, voix, Souad Asla, voix, Oumou Koïta, calebasse

En partenariat avec le Festival Africolor.

©Maya Ben

Le Bruit des Ombres

mercredi 19 et jeudi 20 décembre à 19h - hors les murs

 

ImageLes ombres de l'histoire nous poursuivent-elles ? Comment faire pour ne pas porter les plus sombres moments de l’histoire sur nos épaules ? Comment le besoin de transmission co-existe avec la nécessité d’oublier ? Comment vivre notre présent, habités par toutes ses traversées terribles et contemporaines ? Le Bruit des Ombres soulève ces questions en réponse à l’histoire singulière, et pourtant si semblable à d’autres, de Charles Borowski et de son échappée à travers l’Europe pour fuir l’occupation nazie en France.

Le temps de deux soirées, quittons l’Atelier du Plateau pour nous installer dans un café, ce lieu où l’on échange un verre, des histoires, un regard avec son voisin. Une émission de radio est sur les ondes. On tend l’oreille, nos mains sur le comptoir, la radio murmure… Qu’avez-vous choisi d’oublier ?

Les interprètes se dévoilent dans ce lieu par leurs étranges présences, concentrés sur leurs mains. Par le geste, ils nous livrent ce que l’on ne nous dit pas et emmènent le public au dehors. De soi vers l’autre, du paysage intérieur vers le paysage extérieur.

La metteuse en scène, Déborah Benveniste, dessine un espace sensible, associant installation sonore et geste, pour interroger avec finesse notre rapport intime aux mémoires et à l’histoire.

Ce spectacle est joué hors les murs : rendez-vous à 19h au café "Le rendez-vous des Alouettes", 27 rue des Alouettes, Paris 19

Image

Un spectacle de la Compagnie Dans tes rêves - Écriture et mise en scène : Déborah Benveniste - Bande originale : Théo Girard - Voix : Marc Chonier, Caroline Corme - Musique additionnelle, montage, mixage, régie : Yoris Dutour - Accompagnement dramaturgique : Marie Reverdy - Direction de production : Amandine Bretonnière, Akompani

Avec : Pierre-Alexandre Culo, Jasna Ruljancic, Marc Wery, comédiens