Centre Dramatique National de Quartier
 
La saison
Image
Carte blanche à Fanny Ménégoz #1

Nobi
Mercredi 08 septembre - 20h

 

Image A l’invitation du festival Jazz à la Villette, l’Atelier du Plateau inaugure sa saison avec une balade dans l’univers musical de la flûtiste et compositrice Fanny Ménégoz. Aperçue au sein de la scène parisienne avec ses groupes Nobi ou Dune, le Surnatural orchestra, l’Onj de Fred Maurin, ou encore la Fanfare XP de Magik Malik, Fanny Ménégoz crée une musique aux mélodies prégnantes et formes instables.
Un portrait en trois projets où les grands espaces et l’intime se croisent sans peur.


Le quartet Nobi nourrit sa quête de liberté et son exigence aiguisée de ses harmonies aux airs de montagnes millénaires et aux recoins bigarrés. Un quartet espiègle, débridé, à pic.

avec : Fanny Ménégoz, flûtes traversières, composition, Gaspar Jose, vibraphone et percussions, Alexandre Perrot, contrebasse, Ianik Tallet, batterie



Ce programme est présenté et produit par l'Atelier du Plateau, dans le cadre de Jazz à la Villette.

©Elsa Bacle

Image

Carte blanche à Fanny Ménégoz #2

Léonora
Jeudi 09 septembre - 20h

 

Image A l’invitation du festival Jazz à la Villette, l’Atelier du Plateau inaugure sa saison avec une balade dans l’univers musical de la flûtiste et compositrice Fanny Ménégoz. Aperçue au sein de la scène parisienne avec ses groupes Nobi ou Dune, le Surnatural orchestra, l’Onj de Fred Maurin, ou encore la Fanfare XP de Magik Malik, Fanny Ménégoz crée une musique aux mélodies prégnantes et formes instables.
Un portrait en trois projets où les grands espaces et l’intime se croisent sans peur.


Deux femmes, l’une danseuse, l’autre flûtiste, s’engouffrent dans l’expression d’une folie intime. Inspirées par les travaux de Charcot et ses études sur l’hystérie, ou bien encore par le rituel de la pizzica, elles interrogent ensemble la ritualisation des représentations de la folie et lui donnent corps.

Avec : Anne Palomeres, danse, chorégraphie, Fanny Ménégoz, flûtes traversières, composition


Ce programme est présenté et produit par l'Atelier du Plateau, dans le cadre de Jazz à la Villette.

©Jeff Humbert

Image

Carte blanche à Fanny Ménégoz #3

Dune
Vendredi 10 septembre - 20h

 

Image A l’invitation du festival Jazz à la Villette, l’Atelier du Plateau inaugure sa saison avec une balade dans l’univers musical de la flûtiste et compositrice Fanny Ménégoz. Aperçue au sein de la scène parisienne avec ses groupes Nobi ou Dune, le Surnatural orchestra, l’Onj de Fred Maurin, ou encore la Fanfare XP de Magik Malik, Fanny Ménégoz crée une musique aux mélodies prégnantes et formes instables.
Un portrait en trois projets où les grands espaces et l’intime se croisent sans peur.


Issu de sa complicité avec le batteur Rafaël Koerner, Dune dévoile une musique empreinte de lignes mélodiques rêveuses, de mouvements rythmiques en équilibre et d'improvisations où l'interaction et les prises de risque sont essentielles. Pour l’occasion, le duo Dune fêtera la sortie de son premier disque « Voyage au creux d’un arbre » sur le label Neuklang.

Avec : Fanny Ménégoz, flûtes traversières, composition, Rafaël Koerner, batterie, composition


Ce programme est présenté et produit par l'Atelier du Plateau, dans le cadre de Jazz à la Villette.

©AntoineKoerner

Image

Once in a lifetime

La Mob à Sisyphe
Jeudi 16 et vendredi 17 septembre - 20h COMPLET

 

ImageContre vents et marées, contre virus et mesures liberticides dans le pur style de l'Atelier du Plateau, La Mob à Sisyphe propose deux soirées exclusives - Once in a lifetime - où ils s'approprient les murs, le plancher, le hall, le trottoir d'en face et la mezzanine pour y déconner poétiquement ! Un cirque d'enfants terribles, qui manipule des ampoules, des haches, des massues, des fauteuils, qui se jette face la première dans l'escalier, qui explore la chute et l'échec grandiose dans les moindres recoins de l'espace de jeu, pour une création résolument in situ. Du sport extrême d'appartement !

Un envol éphémère avec des vrais morceaux de chute libre dedans. Un objet hybride, qui ne se jouera jamais ailleurs, mais qui sera joué c'est sûr, avec des morceaux choisis de leur spectacle, mais aussi du nouveau, de l'impromptu, du coupé au montage, du sorti des archives, et des surprises venues tout droit du futur.

avec : Raphaël Milland, Cochise Le Berre et Idriss Roca, acrobates

Retrouvez le teaser juste ici.

COMPLET


Spectacle coproduit par l’Atelier du Plateau et la Maison des Jonglages, dans le cadre du festival Rencontre des Jonglages

©Circusögraphy

Image

L'atelier du Plateau fait son cirque 20e édition

du jeudi 07 au dimanche 24 octobre
jeudi, vendredi, samedi à 20h, dimanche à 17h

 

ImageL’Atelier du Plateau fait son cirque fête ses 20 ans, l’âge des possibles et des incertitudes, des désenchantements et des utopies, des grands amours et des petits dépits. L’âge où des grains de sérieux pointent sur le visage tandis que le reste est illuminé d’enfance et de malice. 20 ans, c’est une danse !

Pour cette édition anniversaire, l’Atelier du Plateau pose son rétroviseur du côté du cirque « originel » et part, avec autant de naïveté admirative que de mauvaise foi corrosive, à la recherche du cirque perdu. Aussi, l’Atelier du Plateau fait appel à trois complices représentant chacun un parangon constitutif du cirque traditionnel : le clown, les arts aériens, le jonglage. Sous la houlette de l’indéboulonnable directeur articirque Matthieu Malgrange, le clown légendaire Ludor Citrik, l’artiste aérienne casse-cou Nina Harper, ou encore l’abracadabrantesque jongleur de cercle Sylvain Julien, viendront, à raison d’une semaine pour chacun.e, plonger nos sens dans ce qui nous reste d’émerveillement et de zone trouble. Il est à prévoir des franchissements de lignes rouges, des rencontres explosives et quelques frayeurs réjouissantes. Côté musique, on roulera les tambours, on soufflera fort dans les vents, on frottera les cordes pour tirer des larmes de crocodile avec toute une génération de musicien.ne.s brillant.e.s, joueur.euse.s tout terrain des musiques d’aujourd’hui.

Pour cette édition, l’Atelier du Plateau se parera de fresques, tout droit sorties d’un palazzo gréco-italien aussi délabré que notre époque. C’est celui d’Elmir, prince légendaire et premier circassien de l’histoire européenne, dont on reconstituera précautionneusement l’arène intime. Nous serons les descendants d’Elmir, une troupe de cirque d’aujourd’hui, lui rendant tout à la fois hommage et sacrilège. Peut-être apercevra-t-on entre les couches de peintures, quelques figures antiques ou très contemporaines de circassien.ienne.s, un trésor d’humanité ou le graal du cirque ?

Direction artistique : Matthieu Malgrange, avec la complicité de Ludor Citrik, Nina Harper, Sylvain Julien – Décor et peintures : Fanny Gautreau et Myrtille Pichon – Construction et régie de plateau : Samy Deschamps  - Lumières et régie générale : Thomas Costerg

Programmation détaillée à venir


© Thomas Jankowski

Image

Animal Image

mercredi 10 novembre à 20h

 

ImageDocumentaire poétique, Animal Image, réalisé par l’artiste visuel Perttu Saksa et inspiré par le travail du photographe Heikki Willamo, dépeint des animaux exposés à une temporalité exempte de toute présence humaine. Le trompettiste Verneri Pohjola et le batteur Mika Kallio, musiciens emblématiques de la nouvelle scène du jazz finlandais, en ont construit la musique originale. Hors des limites du langage écrit, le duo nous entraîne des forêts finlandaises aux confins des paysages de l’immensité arctique, dans une quête humaine et animale d’un monde partagé, dans une recherche de plénitude et de pureté.

C’est à l’Atelier du Plateau qu’ils viennent nous présenter ce ciné-concert, un dialogue improvisé entre les images et la musique, entre l’homme et l’animal. Ils invitent le saxophoniste Sylvain Rifflet à les rejoindre, pour, le temps d’une soirée, renouveler l’imaginaire d’une bande-son des terres glacées.

avec : Verneri Pohjola, trompette, Mika Kallio, batterie, Sylvain Rifflet, saxophone ténor, clarinette


Production : Vapaat äänet - Avec le soutien du Ministère de la Culture et de l’Éducation de Finlande et la Fondation Finlandaise pour la Musique.

©Maarit-Kytöharju

Site internet de Verneri Pohjola
Site internet de Mika Kallio
Site internet de Sylvain Rifflet

Image

Shan

jeudi 18 novembre à 20h

 

ImageAvec leur premier album Shan, enregistré dans les Hautes-Alpes, Pascal Charrier, Julien Pontvianne et Ariel Tessier déploient une minérale musique autour des thèmes de la montagne et de la nature. La cime du projet, à la fois tangible et contemplative, explore des textures boisées, des nappes brumeuses et des rythmes obstinés. Invoquant les imaginaires d’une fulgurante descente de piste ou d’une éprouvante ascension de monts, les musiciens explorent le rapport au temps dans ces vastes espaces où l’infinitésimale place des hommes côtoie la puissance des forces naturelles.

Au gré de leurs audacieuses improvisations, le trio nous offre un parcours poétique fort, une méditation musicale d’altitude.

avec : Pascal Charrier, guitare folk, Julien Pontvianne, saxophone ténor, clarinette, Ariel Tessier, batterie


Julien Pontvianne est accueilli en résidence pour la saison 2021/22, plus d'informations par ici

©PhilippeClin

Shan est soutenu par la compagnie Naï No Production

Image

Entre les Terres

vendredi 19 novembre à 20h

 

ImageAncré dans le pays de Bretagne, le violoniste et compositeur Jacky Molard défriche les voies contemporaines d’une musique aux coutumes sans relâche réinventées. François Corneloup, lui, arpente dès ses premières notes les domaines des musiques improvisées aux styles éclectiques, dans une mise en jeu immédiate, au-delà de la fixité des canons esthétiques. Tous deux ont choisi d’associer Catherine Delaunay, virtuose infrangible de la clarinette, ouverte aux multiples formes musicales, du pupitre classique à la musique contemporaine, et Vincent Courtois, explorateur hyperactif des paysages de la scène européenne, portant, d’un projet à l’autre, le chant ample et lyrique de son violoncelle.

Le quartet Entre les Terres cultive l’idée d’un ailleurs musical familier et inouï, hybride comme un estran.

avec : Jacky Molard, violon, composition, François Corneloup, saxophone baryton, composition, Catherine Delaunay, clarinette, Vincent Courtois, violoncelle


© Eric Legret

Extrait vidéo : 3 pieds pour une marche

Image

Le Journal de la Femme Canon

du mercredi 24 au vendredi 26 novembre à 20h

 

ImageArtiste circassienne tout-terrain et explosive, spécialisée dans la corde lisse, Laura Terrancle utilise le cirque comme langage pour interroger les codes de notre société. Oscillant entre gravité et humour, Le Journal de la Femme Canon place la question de la féminité au coeur de son premier solo.

Au départ, il y a cette femme de cirque. Son corps qu’elle modifie. Cette obsession de la féminité, ce besoin de transformation permanent. Puis, il y a un débordement d’artifices, jusqu’à briser les stéréotypes. Renverser les canons. Passer du beau au difforme pour renverser les codes du corps parfait. Écrire un manifeste de l’autre beauté, des beautés multiples : cassées, musclées, enrobées, dures, bourrelées.

Dans un univers décalé, drôle et empreint de bouffonnerie, Laura Terrancle développe un touchant personnage, une femme oignon qui révèle par strates les codes et injonctions qui façonnent le corps féminin. Elle n’a ni morale ni limite, elle joue, elle se moque, elle va toujours plus loin, avec la corde comme principal accessoire de jeu.

« La tête ne se souvient plus très bien, le corps sûrement aura gardé les mouvements en mémoire. Le point de départ, lui, ne s’oublie pas : le pourquoi du comment, ce tout premier geste de création parti des tripes. Cette urgence qui a fait que tout d’un coup le corps et la tête n’ont plus posé de questions, et que les premières expérimentations scéniques ont eu lieu. « Le Journal de la Femme Canon » c’est 3 ans de création intense. « Le Journal de La Femme Canon » c’est une première qui ne cesse d’être repoussée depuis le 3 avril 2020. Il est en route. Il est là, aux portes de notre imaginaire et de notre besoin de nous sentir vivant.e.s » Laura Terrancle

Nous nous entêtons, contre les poisses et quoi qu’il se passe, à soutenir cette artiste et sa Femme Canon.

Un spectacle de la Compagnie La Femme Canon et Boite Noire - Création  : Laura Terrancle - Aide à la mise en scène : Guillaume Servely  - Regard sur la corde lisse : Fanny Soriano - Création sonore : Didier Préaudat  - Musique originale : Marion Tiberge - Création lumière : Mariam Rency - Costumes : Barbara Ouvray - Scénographie : Victor Chesneau.

avec : Laura Terrancle, corde lisse


Laura Terrancle est accueillie en résidence pour la saison 2021/22, plus d'informations par ici.

Site de la Compagnie La Femme Canon

Image

La Cosmologie de la poire

samedi 27 novembre à 20h

 

ImageLa Cosmologie de la poire ou la recette d’un cocktail musical enivrant.
Pour ce faire, c’est simple, prenez le temps de bien sélectionner vos ingrédients. Choisissez une musicienne d’origine tchèque, vivant à Berlin, virtuose érudite de la musique baroque. Mixez-la avec trois musiciens parisiens, compagnons de longue date, spécialisés dans les musiques du monde, le jazz et les formes improvisées. Secouez le tout énergiquement dans un shaker en y ajoutant de la couleur, des idées audacieuses et un sens parfait du rythme et des formes. Incorporez à l’ensemble des influences musicales anciennes et traditionnelles des quatre coins du monde. Versez le mélange obtenu dans un verre automnal bien rafraîchi. Zestez le tout de joie, de sourires et d’un engagement communicatif. Vous obtiendrez alors une musique originale, un cocktail explosif qui vous fera tourner la tête de bonheur, à consommer sans modération.

avec : Nicolas Cambon, trompette, Gabriel Levasseur, accordéon, toy piano, Anna Fusek, flûte à bec, violon baroque, toy piano, glockenspiel, Karsten Hochapfel, violoncelle, guitare


Extrait vidéo par ici
Site internet du projet : Wopela

©Fred Mateu

Image

Baldwin en Transit

mercredi 01 et jeudi 02 décembre à 20h

 

ImageAvec Baldwin en Transit, le saxophoniste et compositeur Stéphane Payen nous offre une percutante confrontation avec la parole de James Baldwin. Accompagné d’éminent.e.s artistes de la diaspora afro-américaine et d’un trio de musicien.ne.s incontournables de la scène internationale, le projet fait dialoguer la puissance insurrectionnelle des textes avec les formes et grooves d’un jazz résolument moderne. Un jeu de résonances aux multiples échos qui sublime les nombreuses déclinaisons d’une « conscience noire » en travail.

À la lumière du mouvement Black Lives Matter, et par un mélange de spoken word et musique, le sextet éclaire les mots de Baldwin en leur conférant toute leur actualité.

avec :Jamika Ajalon, voix, Mike Ladd, voix, Tamara Singh, voix, Sylvaine Hélary, flûtes, Dominique Pifarély, violon, Stéphane Payen, saxophone, compositions


Stéphane Payen est accueilli en résidence pour la saison 2021/22, plus d'informations par ici
Site de Stéphane Payen

©Lauren Deutsch

Image

Tchoukadane

mercredi 08 décembre à 20h

 

ImageÉgrenant les mots et accords de guitare jusqu’à créer un nouveau vocabulaire envoûtant, le duo Tchoukadane propose un autre rapport à l’espace, au son et au texte. Ce conte musical singulier nous emporte dans un univers tendre et abstrait dont l’histoire apparaît en filigrane entre les notes. Lors d’une soirée à l’Atelier du Plateau digne d’une veillée au coin du feu, les deux musiciens se répondront dans un jeu de miroir faussement parfait, mettant en lumière la perméabilité entre langage et musique.

avec : Paolo Gauthier, guitare, voix, poèmes, Vincent Duchosal, guitares, voix, Clément Lemêtre, son


Plus d'infos sur le projet ici
Extrait vidéo : Moresque

©Paolo Gauthier

Image

Des Madeleines dans la galaxie #2 - Spat'Sonore

samedi 11 décembre à 20h et dimanche 12 décembre à 17h

 

ImageDéveloppés depuis 2001 par le collectif Spat’Sonore, les spat’ forment une nouvelle famille d’instruments dont la particularité est la spatialisation acoustique du son. Sorte de tentaculaires amplificateurs-spatialisateurs-filtres de sons produits par la bouche, par une corde ou une membrane, ils sont les cousins non électrifiés et très éloignés des hauts parleurs. On a du mal à en croire ses yeux mais qu’est-ce que c’est fou dans les oreilles ! Installés dans l’âtre chaleureux d’une canopée sonore vrombissante, les auditeurs sont projetés dans une forêt de sons mystérieux, où les plantes grimpantes en tubes de cuivres se cabrent et vacillent.

Avec Des Madeleines dans la galaxie #2, le groupe se propose de ponctuer de chansons leurs improvisations, telles des madeleines proustiennes dans une galaxie de sons étranges et bruitistes. Et pour ces deux dates à l’Atelier du Plateau, le collectif invite la chanteuse Elsa Birgé et sa spat’voix envoûtante. Préparez-vous pour un voyage familial, multiphonique et acoustique unique en son genre !

avec : Nicolas Chedmail, Philippe Bord, Elsa Birgé, Maxime Morel, Joris Rühl, spat et voix


Elsa Birgé est accueillie en résidence pour la saison 2021/22, plus d'informations par ici
Site du Spat
Extrait vidéo par ici

Image

Parlophonie

jeudi 16 décembre à 20h

 

ImageAvec Parlophonie, les musiciennes Anne-Laure Pigache et Anne-Julie Rollet proposent une performance vocale et radiophonique, qui défie la plasticité de la parole grâce à l’utilisation étonnante d’un orchestre de transistors radios.

Quel est notre rapport à la parole émise, transmise et perçue ? Le public, plongé dans un bain de bruits, de sons soufflés, de mots mâchés, fait l’expérience d’une écoute renouvelée. Il se confronte à la radio, medium paradoxalement universel et intime : cette petite voix qui nous chuchote à l’oreille mais qui murmure à des milliers d’autres individus. C’est la sensation d’un flux continu, commun, mais privilégié.

Parlophonie est enfin et surtout une recherche inédite sur la musicalité du langage, défendu ici comme phénomène sonore puissant. La voix qui dit, varie, crie et trahit. La parole, questionnée, modifiée, malmenée, n’en est que mieux sublimée.

Un spectacle de la Compagnie Les Harmoniques du Néon

avec : Anne-Laure Pigache, voix, Anne-Julie Rollet, traitement électroacoustique, Pascal Thollet, spatialisation


La Compagnie Les Harmoniques du Néon est accueillie en résidence pour la saison 2021/22, avec le soutien de l’Onda. Plus d'informations par ici.
Site d'Anne-Laure Pigache
Site d'Anne-Julie Rollet

©Philippe Tripier

Image