Centre Dramatique National de Quartier
 
Le Banquet

Vendredi 30 mars à 20h

 
<< Février 2018 >>
DLMMJVS
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   


Les archives
  • Février 2018
  • Janvier 2018
  • Décembre 2017
  • Novembre 2017
  • Octobre 2017
  • Septembre 2017
  • Juillet 2017
  • Juin 2017
  • Mai 2017
  • Avril 2017
  • Mars 2017
  • Février 2017
  • Janvier 2017
  • Décembre 2016
  • Novembre 2016
  • Octobre 2016
  • Septembre 2016
  • Juillet 2016
  • Juin 2016
  • Mai 2016
  • Avril 2016
  • Mars 2016
  • Février 2016
  • Janvier 2016
  • Décembre 2015
  • Novembre 2015
  • Octobre 2015
  • Septembre 2015
  • Juin 2015
  • Mai 2015
  • Avril 2015
  • Mars 2015
  • Février 2015
  • Janvier 2015
  • Décembre 2014
  • Novembre 2014
  • Octobre 2014
  • Septembre 2014


  • programmes archivés
  • saison 49
  • saison 48
  • saison 47
  • saison 46
  • saison 45
  • saison 44
  • saison 43
  • saison 42
  • Image

    ImageGourmandise des sons, soif des genres, appétit insatiable pour le mélange, Le Banquet aborde le quatuor avec l’esprit du musicien moderne, pluriel et sans frontière. A la fois compositeurs, interprètes et improvisateurs, les instrumentistes mettent leur éclectisme au service d’un travail collectif pour l’élaboration d’un nouveau langage.

    Le Banquet convie Nicolas Jules pour mêler des mots à ses sons. La recette est riche mais sonne dans sa bouche comme une évidence, une langue propre et vivante, à cheval entre poésie, monologue et épistoles, avec un soupçon de drôlerie et de théâtralité, le tout distillé dans un alambic improvisatoire. Car sur scène l’orateur outrepasse l’auteur, s’amuse avec ses mots et s’invite en cinquième musicien du groupe. A la fois organique et mécanique, tour à tour hyper-réactif ou extatique, il navigue à vue, affectionne les embardées risquées, vient frôler une chanson, puis repart en vrombissant.

    Comme un écho à ce qu’a pu être la musique de table qui accompagnait fêtes et banquets, Le Banquet installe sa table à l’Atelier du Plateau pour une douce orgie acoustique, une subtile débauche, un festin de réjouissance.

    Image

    avec : Simon Drappier, contrebasse, Clément Janinet, violon, Clément Petit, violoncelle, Johan Renard, violon, Nicolas Jules, voix