Centre Dramatique National de Quartier
  Humeur du jour : Julien Dourgnon
Image

Champ libre à Julien Dourgnon, économiste voyageur, spécialiste et promoteur du revenu universel, fondateur du club aquatique de Sitio do Conde, guitariste à ses heures creuses, amoureux du Foro, de Jacques Bertin, des musiques libres et de l’humour en toutes circonstances, membre éminent du Conseil d’Administration de l’Atelier du Plateau. Il nous envoie son humeur depuis Conde, petite ville de l’état de Bahia, au nord du Brésil. Réflexions et rayons de soleil en perspective.

"Cher-e-s ami-e-s,
Après de longs jours de confinement, il semblait utile de faire un point sur la situation financière de l’Atelier du Plateau. Ce n’est donc pas aujourd’hui l’homme de lettre, l’artiste peintre, le musicien, le plasticien, le potier, le jongleur, le dramaturge, le manucure et le branleur de première qui vous parle, mais l’humble trésorier.

Contexte
Des comptes sous contrôle
Les comptes sont (confinés) au vert. Vous aurez la petite joie d’apprendre que les ratios : Excèdent Brut d’Exploitation (EBE)/Chiffre d’Affaire (CA) ainsi que, la Formation Brute du Capital Fixe (FBCF)/ Cash-Flow disponible, seront modérément affectés par la pandémie mais au prix d’une diminution drastique du dividende par action. L’achat de la Tesla XRE grande autonomie dévolue au Président du CA de l’Atelier du Plateau, Bernard Cavanna, est repoussé sine die. En remplacement, il sera proposé au prochain Conseil d’Administration virtuel, l’achat en leasing, d’une Dacia SANDERO blanche. Par ailleurs, et au regard des risques de corruption, alors que le pays traverse une crise grave qui désorganise les marchés et les institutions, la prime annuelle de probité du trésorier sera, elle, maintenue. Enfin, et en raison de l’instabilité du marché des actions et des obligations, la rémunération du directeur général Matthieu Malgrange, actuellement fondée sur la moyenne pondérée de l’évolution trimestrielle du cours des actions des groupes : TOTAL, DASSAULT SYSTEM et FNAC-DARTY, sera désormais indexé sur le nombre de publications semestriel du Pr Raoult.

Batida balancielle !
Permettez-moi, dans le cadre des règles de confinement un peu moins drastiques ici dans le Nordeste qu’en Europe, de vous présenter Yure, Gabriel, Luan et Nikita venus en voisin, mercredi 1er avril à la nuit, vider mon frigidaire de toutes ses bières, vérifier la « batida » du bilan comptable et tenter d’exorciser le Brésil de ses forces réactionnaires les plus vils ! Ils sont jeunes, ils sont beaux. Un peu brigands, ce sont des résilients, des résistants aux revenus inexistants, qui rêvent de musiques (tout le temps) et de l’océan. Résumé (sur Instagram) des débats comptables dans la nuit du mercredi 1er avril : C'est ici ! Et ici aussi !

Mes ami-es j’aimerai tant vous parler du Brésil, de ce paradis et de cet enfer, de l’omniprésence de la musique populaire, des sociologues Jesse Souza et Jesse Sergio Buarque de Hollanda (le père de Chico) parce qu’ils sont diablement bons, mais aussi de l’anthropologue libertaire américain David Graeber parce qu’il est bon aussi et drôle, de ce que je crois voir du monde, du capitalisme financiarisé à l’agonie et qui nous aura mis à genoux. Du bloc bourgeois, unifié par notre Président et de sa domination, symbolique (pas seulement matérielle) sur les humbles, avec son cortège de petites et grandes humiliations. De la libre circulation des capitaux, cette massue « anonyme et sans visage » avec laquelle les détenteurs du capital écrasent les territoires, tout en démultipliant l’instabilité systémique des flux monétaires. Mais aussi… de l’indispensable, et j’espère, imminent retour des communs (il est l’heure de lire Elinor Ostrom et Ivan Illich) et des structures collectives, de sa cousine « La Commune », de l’écologie politique comme idéologie du devenir- monde et naturellement du revenu universel, inconditionnel et égalitaire, ma vieille garce et fidèle marotte ! Mais il est tard, « ça me fait de la peine mais il faut que je m’en aille ».

Un trésorier qui vous embrasse

@fuckthevirus.
@2021unespécialemarxauplateau
@atelierduplateauforever"

Image