Centre Dramatique National de Quartier
  Humeur de Julien Pontvianne

Sur la vie

La vie n’est pas une plaisanterie,
Tu la prendras au sérieux,
comme le fait l’écureuil, par exemple,
Sans rien attendre hors de la vie ni au-delà de la vie,
C’est-à-dire : vivre sera tout ton souci.

La vie n’est pas une plaisanterie,
Tu la prendras au sérieux,
Mais au sérieux à tel point
Que les mains liées, par exemple, dos au mur,
Ou dans un laboratoire
en blouse blanche, avec d’énormes lunettes,
Tu mourras pour que vivent les hommes,
Les hommes dont tu n’auras même pas vu le visage.
Et tu mourras tout en sachant
Que rien n’est plus beau, que rien n’est plus vrai que la vie.

Tu la prendras au sérieux,
Mais au sérieux à tel point
Qu’à soixante-dix ans, par exemple, tu planteras des oliviers,
Non pour qu’en héritent tes enfants, non,
Mais parce que tu ne croiras pas à la mort tout en la redoutant,
Mais parce que la vie pèsera plus lourd dans la balance.

Nazim Hikmet
1947 - traduction Münevver Andaç et Güzin Dino, éditions Gallimard

Julien Pontvianne est accueilli à l’Atelier du Plateau, le mercredi 19 mai 2021, pour le spectacle “Abhra”.
Plus d’infos par ici