Centre Dramatique National de Quartier
  Humeur de La Mob à Sisyphe

Contre vents et marées, contre virus et mesures liberticides et dans le pur style de l'Atelier du Plateau, la Mob à Sisyphe débarque pour repousser murs et limites, le temps d'une performance exclusive, once in a lifetime !
En 2018, pour créer ce qui deviendra le spectacle Huitième Jour, un thème nous saute à la gorge : l'inventivité de l'humain face au vide, sa force créatrice, et sa quête pour échapper à l'ennui et au désarroi. Comment réinventer des jeux, des histoires et tisser des liens salvateurs, même dans un univers froid, isolé, confiné. Nous passerons alors deux ans à mettre en scène l'aventure de trois personnages qui sont pris dans une course effrénée face à l'ennui qui menace toujours de les rattraper – qui transgressent, réinventent, explorent, déconnent beaucoup, jouent d'exploits et maladroitement se battent pour rester en vie malgré la menace continuelle du rien qui pèse sur leurs épaules.

Une sorte de thématique prémonitoire, quoi !
Parce qu'en 2019, à sa sortie, on est loin d'imaginer que notre création sous forme de Sport Extrême d'Appartement va finalement résonner avec ce que deviendra le quotidien de milliers de gens, celui du confinement, du besoin quotidien de réapprendre à Exister avec un grand E malgré les contraintes drastiques, de réenchanter chaque petit matin au bord du monde.

Imaginez maintenant qu'avec le soutien de l'Atelier du Plateau, au printemps prochain, on puisse enfin vous partager notre Cirque d'Enfants Terribles. Qu'on ne laissera certainement pas passer l'occasion. Qu'on vous concocte une soirée inédite et exceptionnelle....
La Mob à Sisyphe vous propose ainsi de plonger tout habillé dans son univers : sans concession, un cirque confiné, qui - pour contrer la morosité - manipule des ampoules, des haches, des massues, des fauteuils. Qui se jette face la première dans l'escalier. Qui explorera le détournement d'un quotidien implacable, la chute et l'échec grandiose dans les moindres recoins de l'espace de jeu, pour une création résolument in situ. Un envol éphémère avec des vrais morceaux de chute libre dedans !
Un objet hybride, qui ne se jouera jamais ailleurs, avec des morceaux choisis du spectacle, mais aussi du nouveau, de l'impromptu, du coupé au montage, du sorti des archives, et des surprises sorties tout droit du futur – comme pour profiter de cet espace de partage qui nous manque à tous pour jouer à bâtons rompus, sans sourdine !
Pour célébrer joyeusement le fait de s'enfermer ensemble dans une salle, et déconner poétiquement ! En espérant inspirer les plus confinés d'entre nous.

La Mob à Sisyphe est accueillie à l’Atelier du Plateau, les samedi 24 et dimanche 25 avril 2021, pour une Carte Blanche. En partenariat avec le Festival Rencontre des jonglages.
Plus d’infos par ici