Centre Dramatique National de Quartier
 
La saison
Image
Jeudi Oui

Jeudi 14 janvier

 

ImageSi les astres ne sont décidément pas favorables à une réouverture prochaine de nos lieux, nous continuons à aiguiser notre imaginaire et nos actions. Comment fabriquer de la rencontre avec ceux et celles que l’on ne connaît pas ? Quelle place prend un lieu culturel dans son quartier ? Quelles fenêtres, portes, réflexions ouvre-t-il ? Quel geste commun inventer pour passer les murailles des méfiances ? Pour prolonger ces questions, nous lançons un nouveau rendez-vous intitulé les Jeudi Oui.

Plutôt que la programmation habituelle d’un spectacle ou d’un concert, ces Jeudi Oui donneront champ libre à une association du quartier ou d’ailleurs, laisseront la place à un atelier, une discussion, un repas partagé, à des acteurs marchant à cheval sur le social, le culturel, l’éducatif. Un geste participatif, gratuit, imprévisible, qui puisse avoir lieu l’après-midi ou le soir, durer deux heures ou une journée, et dont on ne saura qu’à la dernière minute le contenu.

Le premier Jeudi Oui sera une carte blanche à l’Atelier du Plateau pour une présentation de saison en forme de galettes des rois et reines. Pour le suivant un collectif d'habitant.e.s de la place des Fêtes viendra faire exister — autrement que sous sa forme papier — le premier numéro d'un journal libre de quartier. Comme le nom du journal, le contenu de la soirée ne sera pas ici spoilé. Scoop quand même : au menu, couscous des Fêtes. D’autres se démasqueront prochainement.

Jeudi 14 janvier : Jeudi Oui à la Galette des rois et reines
Jeudi 4 février : Jeudi Oui au collectif de la Place des Fêtes

Image

FAME

Compagnie Leidesis - Julia Robert
Résidence du 18 au 22 janvier

 

ImageFondatrice du Quatuor IMPACT, membre de l’orchestre Rayon Vert de Joce Mienniel, compositrice pour la danse et le théâtre ou encore improvisatrice, Julia Robert multiplie les projets et les collaborations, ajoutant sans cesse des cordes à son alto.

FAME prend la forme ambitieuse et inattendue d’une performance solo pluridisciplinaire autour du thème de la célébrité et de ce qu’elle implique comme relation à soi-même et au public : désir de reconnaissance et ego insatiable, séduction et fascination.

Tantôt déroutante, floutant les genres avec sa bouche et ses faux-seins en silicone, tantôt diva en robe de soirée et perruque extravagante, Julia Robert questionne le rapport au corps et la conscience aigüe de son reflet, avec les effets pervers qu’ils peuvent avoir. Évoquant aussi bien des références intimes que des personnalités incontournables, elle nous embarque dans un tourbillon sonore et visuel, cadencé de poses de vogue fem, musiques expérimentales et auto-interview, dans lequel on ne sait plus si l’on regarde l’artiste comme performeuse, la personne derrière, ou ce qu’on voudrait qu’elle soit.

Utilisant L’Atelier du Plateau comme une loge avant le grand show, Julia Robert peaufinera les derniers détails de FAME, avant sa présentation officielle en mars au Théâtre de Vanves.

avec : Julia Robert, alto augmenté, chant, performance

Un spectacle de la Compagnie Leidesis - Conception : Julia Robert - Regards extérieurs : François Chaignaud, Lasseindra Ninja, Justine Bachelet et Bastien Mignot - Costumes : Romain Brau - Son : Clément Lemêtre - Lumières : Marinette Buchy - Maquillage : Marlon Monroe
Coproductions : La Muse en Circuit, Le Théâtre de Vanves, La fondation Royaumont, Why Note - Avec le soutien de : DRAC Ile de France, Région Ile de France

© Rudy Etienne

Représentations prévues à l’Atelier du Plateau les 21, 22 et 23 janvier à 20h (mais on n'y croit pas trop).
Création : Mars 2021 - Festival Artdanthé au Théâtre de Vanves

Image

Le Journal de la Femme Canon

Compagnie La Femme Canon - Laura Terrancle
Résidence du 25 au 29 janvier

 

ImageRésidence annulée
Artiste circassienne tout-terrain et explosive, spécialisée dans la corde lisse, Laura Terrancle utilise le cirque comme langage pour interroger les codes de notre société, oscillant entre gravité et humour. Après trois années de recherches collectives et de cabarets pluridisciplinaires aussi freaks que kitsch, elle se lance dans son premier solo qui place la question de la féminité au cœur de sa recherche.

Au départ, il y a cette femme de cirque. Son corps qu’elle modifie. Cette obsession de la féminité, ce besoin de transformation permanent. Puis, il y a un débordement d’artifices, jusqu’à briser les stéréotypes. Renverser les canons. Passer du beau au difforme pour renverser les codes du corps parfait. Écrire un manifeste de l’autre beauté, des beautés multiples : cassées, musclées, enrobées, dures, bourrelées.

Dans un univers décalé, drôle et empreint de bouffonnerie, Laura Terrancle développe un touchant personnage, une femme oignon qui révèle par strates ces codes et injonctions qui façonnent le corps féminin. Elle n’a ni morale ni limite, elle joue, elle se moque, elle va toujours plus loin, avec la corde comme principal accessoire de jeu.

Son spectacle est fin prêt à passer la rampe, à rencontrer le monde. La première était ainsi prévue, dans nos murs, en avril dernier, puis repoussée à janvier de cette nouvelle année. Si cette fois encore, sa sortie publique s’avère impossible, nous nous entêterons, contre les poisses et quoi qu’il se passe, à soutenir cette artiste et sa Femme Canon.

Avec : Laura Terrancle, corde lisse

Un spectacle de la Compagnie La Femme Canon et Boite Noire - Création : Laura Terrancle - Aide à la mise en scène : Guillaume Servely - Regard sur la corde lisse : Fanny Soriano - Création sonore : Didier Préaudat - Musique originale : Marion Tiberge - Création lumière : Mariam Rency - Costumes : Barbara Ouvray - Scénographie : Victor Chesneau.
Résidences - Les Noctambules, La Grainerie, Le Plus Petit Cirque du Monde, LéVA, Le Centquatre, ARCHAOS PNAC Méditerranée, Cirque Cherche Trouve, Ferme de Bel Ebat, La Mue, Atelier du Plateau Soutien - Région Ile France, Bourse FORTE

© Plume Fabre

Représentations prévues à l’Atelier du Plateau les 28, 29 et 30 janvier à 20h (mais on n’y croit pas trop).
Création : Le 18 février 2021 à la Grainerie

Image