Centre Dramatique National de Quartier
 
Layla - à présent, je suis au fond du monde

jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 mai à 20h

 
<< Septembre 2017 >>
DLMMJVS
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Les archives
  • Septembre 2017
  • Juillet 2017
  • Juin 2017
  • Mai 2017
  • Avril 2017
  • Mars 2017
  • Février 2017
  • Janvier 2017
  • Décembre 2016
  • Novembre 2016
  • Octobre 2016
  • Septembre 2016
  • Juillet 2016
  • Juin 2016
  • Mai 2016
  • Avril 2016
  • Mars 2016
  • Février 2016
  • Janvier 2016
  • Décembre 2015
  • Novembre 2015
  • Octobre 2015
  • Septembre 2015
  • Juin 2015
  • Mai 2015
  • Avril 2015
  • Mars 2015
  • Février 2015
  • Janvier 2015
  • Décembre 2014
  • Novembre 2014
  • Octobre 2014
  • Septembre 2014


  • programmes archivés
  • saison 48
  • saison 47
  • saison 46
  • saison 45
  • saison 44
  • saison 43
  • saison 42
  • Image

    ImagePartir. Un matin, prendre la route. C’était il y a dix ans, une jeune fille s’en va. Elle n’a pas vingt ans, elle sort de chez elle. Elle ne dit rien à ses parents. Au hasard, elle prend un train. Ce n’est pas une fuite. Ce n’est pas un hasard. Un départ peut-être, mais sans but. Les médecins parleront plus tard de voyage pathologique, poseront des diagnostics, proposeront des traitements. Elle, elle dira simplement que pour la première fois, elle se savait vivante.

    Jérémie Scheidler a récolté ce récit véritable, celui d’une jeune femme algérienne, d’une traversée d’une journée, d’un affrontement au monde, d’une plongée dans une ville hostile pour enfin trouver son visage.

    Layla, livrée par la comédienne Boutaïna El Fekkak, est un moment de vie, une parole fulgurante, une bouffée délirante, le hurlement silencieux des vies jetées sur les routes furieuses de la jeunesse.

    Image

    Un spectacle de la compagnie La Controverse
    Mise en scène : Jérémie Scheidler – Ecriture et dramaturgie : Jérémie Scheidler et Arnaud Maïsetti – Avec la collaboration de : Boutaïna El Fekkak
    Regard extérieur : Dieudonné Niangouna – Musique : Jean-Kristoff Camps Lumières : Jean-Gabriel Valot – Vidéographie : Jérémie Scheidler – Espace et costumes : Magali Murbach

    avec : Boutaïna El Fekkak, comédienne.

    © M.Lablou