Centre Dramatique National de Quartier
 
ZEUS - Grand Orchestre du Tricot

vendredi 8 - complet
samedi 9 septembre à 20h - complet

 
<< Octobre 2017 >>
DLMMJVS
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    


Les archives
  • Octobre 2017
  • Septembre 2017
  • Juillet 2017
  • Juin 2017
  • Mai 2017
  • Avril 2017
  • Mars 2017
  • Février 2017
  • Janvier 2017
  • Décembre 2016
  • Novembre 2016
  • Octobre 2016
  • Septembre 2016
  • Juillet 2016
  • Juin 2016
  • Mai 2016
  • Avril 2016
  • Mars 2016
  • Février 2016
  • Janvier 2016
  • Décembre 2015
  • Novembre 2015
  • Octobre 2015
  • Septembre 2015
  • Juin 2015
  • Mai 2015
  • Avril 2015
  • Mars 2015
  • Février 2015
  • Janvier 2015
  • Décembre 2014
  • Novembre 2014
  • Octobre 2014
  • Septembre 2014


  • programmes archivés
  • saison 48
  • saison 47
  • saison 46
  • saison 45
  • saison 44
  • saison 43
  • saison 42
  • Image

    ImageValentin Ceccaldi est tombé, dès son jeune âge, dans la marmite des musiques libres. Celles qui ne s’embarrassent pas des étiquettes et des genres. Esprit collectif et collaboratif aperçu dans plus d’une dizaine de groupes, esprit curieux du continent africain où il frotte ses cordes à celle de la jeune génération musicale malienne et burkinabé, l’hyper actif Valentin Ceccaldi se révèle également un jeune compositeur aux mélodies planantes qui ont le don de rester dans l’oreille et les yeux.

    Après ATOMIC SPOUTNIK, épopée interstellaire inspirée par André Robillard, Valentin Ceccaldi nous propose ZEUS, deuxième volet d’une trilogie cosmique pour et par l’Orchestre du Tricot. ZEUS questionne notre rapport au mystique. L’Orchestre du Tricot, à nu, nous engage dans une cérémonie sonique à la gloire d’un chien.

    Image

    avec : Théo Ceccaldi, violon, alto, mandoline, Quentin Biardeau, saxophones, Gabriel Lemaire, saxophones, clarinettes, Jean-Brice Godet, clarinettes, Valentin Ceccaldi, violoncelle, Guillaume Aknine, guitares, Roberto Negro, farfisa super bravo, Adrien Chennebault, percussions, Florian Satche, percussions, Robin Mercier, voix, Jean-Pascal Retel, vidéo, Guillaume Cousin, lumière

    En partenariat avec le Festival Jazz à la Villette

    © Jean-Pascal Retel