Centre Dramatique National de Quartier
 
Cortège de tête

samedi 21 septembre à 20h

 
<< Juillet 2019 >>
DLMMJVS
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   


Les archives
  • Juin 2019
  • Mai 2019
  • Avril 2019
  • Mars 2019
  • Février 2019
  • Janvier 2019
  • Décembre 2018
  • Novembre 2018
  • Octobre 2018
  • Septembre 2018
  • Juin 2018
  • Mai 2018
  • Avril 2018
  • Mars 2018
  • Février 2018
  • Janvier 2018
  • Décembre 2017
  • Novembre 2017
  • Octobre 2017
  • Septembre 2017
  • Juillet 2017
  • Juin 2017
  • Mai 2017
  • Avril 2017
  • Mars 2017
  • Février 2017
  • Janvier 2017
  • Décembre 2016
  • Novembre 2016
  • Octobre 2016
  • Septembre 2016
  • Juillet 2016
  • Juin 2016
  • Mai 2016
  • Avril 2016
  • Mars 2016
  • Février 2016
  • Janvier 2016
  • Décembre 2015
  • Novembre 2015
  • Octobre 2015
  • Septembre 2015
  • Juin 2015
  • Mai 2015
  • Avril 2015
  • Mars 2015
  • Février 2015
  • Janvier 2015
  • Décembre 2014
  • Novembre 2014
  • Octobre 2014
  • Septembre 2014


  • programmes archivés
  • saison 52
  • saison 51
  • saison 50
  • saison 49
  • saison 48
  • saison 47
  • saison 46
  • saison 45
  • saison 44
  • saison 43
  • saison 42
  • Image

    ImageComment, dans le brouillard des lacrymos tout au fond de la nasse, se nouèrent nos amitiés ?


    L'ordre s’ingéniait à ce que jamais nos trajectoires ne se croisent. Pourtant, chacun de notre côté, nous fabriquions l’instrument qui allait permettre nos rencontres : ce cortège bâtard, sans service d’ordre, débordant les syndicats, que les flics nassent, qu’ils tabassent ; celui du black-block, celui qui part en manif sauvage, Ahou !
    À base de textes écrits sur le vif, de souvenirs, de sons, nous chantons la geste de ce cortège où se mélangent syndicalistes sincères, étudiants, chômeurs, lycéens… ce phoenix sur lequel le pouvoir jette des grenades, non pas tant parce qu’il pète les banques que parce qu’il est la brume où ceux qui ne devraient jamais se rencontrer se rencontrent.
    C'était en 2016 — le mouvement contre « la loi travail ». Trois ans pile après notre première à l'Atelier du Plateau, nous revenons y dire notre récit choral. Une épopée que nous avons pris soin d'écrire depuis l'intérieur des choses contre le spectacle. Depuis la vie.

    Image

    De et avec : Lisemarie Barré, Reda Belfoul, Abdallah Mehanneche, Karim Benzidani, Nicolas Flesch

    Entrée libre, les recettes seront reversées à la Coordination anti-répression Paris-Île-de-France qui croule sous le travail.

    Nicolas Flesch est accueilli en résidence à l’Atelier du Plateau.

    ©Brecht Evens