Centre Dramatique National de Quartier
 
Le Journal de la Femme Canon

Compagnie La Femme Canon - Laura Terrancle
Résidence du 25 au 29 janvier

 
<< Janvier 2021 >>
DLMMJVS
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      


Les archives
  • Janvier 2021
  • Décembre 2020
  • Novembre 2020
  • Octobre 2020
  • Septembre 2020
  • Août 2020
  • Juillet 2020
  • Juin 2020
  • Mai 2020
  • Avril 2020
  • Mars 2020
  • Février 2020
  • Janvier 2020
  • Décembre 2019
  • Novembre 2019
  • Octobre 2019
  • Septembre 2019
  • Juin 2019
  • Mai 2019
  • Avril 2019
  • Mars 2019
  • Février 2019
  • Janvier 2019
  • Décembre 2018
  • Novembre 2018
  • Septembre 2018
  • Juin 2018
  • Mai 2018
  • Avril 2018
  • Mars 2018
  • Février 2018
  • Janvier 2018
  • Décembre 2017
  • Novembre 2017
  • Septembre 2017
  • Juillet 2017
  • Juin 2017
  • Mai 2017
  • Avril 2017
  • Mars 2017
  • Février 2017
  • Janvier 2017
  • Décembre 2016
  • Novembre 2016
  • Octobre 2016
  • Septembre 2016
  • Juillet 2016
  • Juin 2016
  • Mai 2016
  • Avril 2016
  • Mars 2016
  • Février 2016
  • Janvier 2016
  • Décembre 2015
  • Novembre 2015
  • Septembre 2015
  • Juin 2015
  • Mai 2015
  • Avril 2015
  • Mars 2015
  • Février 2015
  • Janvier 2015
  • Décembre 2014
  • Novembre 2014
  • Octobre 2014
  • Septembre 2014


  • programmes archivés
  • saison 55
  • saison 54
  • saison 53
  • saison 52
  • saison 51
  • saison 50
  • saison 49
  • saison 48
  • saison 47
  • saison 46
  • saison 45
  • saison 44
  • saison 43
  • saison 42
  • Image

    ImageArtiste circassienne tout-terrain et explosive, spécialisée dans la corde lisse, Laura Terrancle utilise le cirque comme langage pour interroger les codes de notre société, oscillant entre gravité et humour. Après trois années de recherches collectives et de cabarets pluridisciplinaires aussi freaks que kitsch, elle se lance dans son premier solo qui place la question de la féminité au cœur de sa recherche.

    Au départ, il y a cette femme de cirque. Son corps qu’elle modifie. Cette obsession de la féminité, ce besoin de transformation permanent. Puis, il y a un débordement d’artifices, jusqu’à briser les stéréotypes. Renverser les canons. Passer du beau au difforme pour renverser les codes du corps parfait. Écrire un manifeste de l’autre beauté, des beautés multiples : cassées, musclées, enrobées, dures, bourrelées.

    Dans un univers décalé, drôle et empreint de bouffonnerie, Laura Terrancle développe un touchant personnage, une femme oignon qui révèle par strates ces codes et injonctions qui façonnent le corps féminin. Elle n’a ni morale ni limite, elle joue, elle se moque, elle va toujours plus loin, avec la corde comme principal accessoire de jeu.

    Son spectacle est fin prêt à passer la rampe, à rencontrer le monde. La première était ainsi prévue, dans nos murs, en avril dernier, puis repoussée à janvier de cette nouvelle année. Si cette fois encore, sa sortie publique s’avère impossible, nous nous entêterons, contre les poisses et quoi qu’il se passe, à soutenir cette artiste et sa Femme Canon.

    Avec : Laura Terrancle, corde lisse

    Un spectacle de la Compagnie La Femme Canon et Boite Noire - Création : Laura Terrancle - Aide à la mise en scène : Guillaume Servely - Regard sur la corde lisse : Fanny Soriano - Création sonore : Didier Préaudat - Musique originale : Marion Tiberge - Création lumière : Mariam Rency - Costumes : Barbara Ouvray - Scénographie : Victor Chesneau.
    Résidences - Les Noctambules, La Grainerie, Le Plus Petit Cirque du Monde, LéVA, Le Centquatre, ARCHAOS PNAC Méditerranée, Cirque Cherche Trouve, Ferme de Bel Ebat, La Mue, Atelier du Plateau Soutien - Région Ile France, Bourse FORTE

    © Plume Fabre

    Représentations prévues à l’Atelier du Plateau les 28, 29 et 30 janvier à 20h (mais on n’y croit pas trop).
    Création : Le 18 février 2021 à la Grainerie

    Image