Centre Dramatique National de Quartier
  Humeur de Laura Terrancle

Perdu.e.s dans une crise sanitaire sans fin, à la recherche plus que jamais d’un peu de beauté. Justement, ce spectacle parle de beauté. D’une femme qui explore les différentes couches de sa féminité. Avec du cirque engagé qui crie par tous ses pores son besoin d’exister.

La tête ne se souvient plus très bien, le corps sûrement aura gardé les mouvements en mémoire. Le point de départ, lui, ne s’oublie pas : le pourquoi du comment, ce tout premier geste de création parti des tripes. Cette urgence qui a fait que tout d’un coup le corps et la tête n’ont plus posé de questions, et que les premières expérimentations scéniques ont eu lieu.

Le Journal de la Femme Canon c’est trois ans de création intense. Des larmes, retenues mais pas toujours. La confiance d’une super équipe ultra mobilisée qui a cru et croit encore à ce projet. Des émotions et doutes en montagnes russes. Une femme qui cherche son animal intérieur. Une déchirure intercostale. Des rires, des chutes, des prises de risque, des rencontres, des plantages en beauté et des moments de grâce.
Le Journal de La Femme Canon c’est une première qui ne cesse d’être repoussée depuis le 3 avril 2020. C’est un journal dans tout ce qu’il a de plus intime et universel, une écriture impulsive qu’il a fallu apprendre à mettre en scène.

Au milieu de nos solitudes forcées, de nos mains un peu trop brûlées par le mélange d’eau et d’alcool, de nos âmes qui semblent parfois voilées par des masques trop épais, il nous reste ce besoin viscéral de partager cet autre monde, un monde de résistance qu’il est possible de créer. D’ailleurs il est en route. Il est là, aux portes de notre imaginaire et de notre besoin de nous sentir vivant.e.s.

La Compagnie La Femme Canon - Laura Terrancle est accueillie en résidence à l’Atelier du Plateau, du 25 au 29 janvier 2021, pour le spectacle “Le Journal de la Femme Canon”.
Plus d’infos par ici